0
Articles

Comment apprivoiser son tofu? 5 techniques infaillibles (pour contrer l’effet éponge)

Comment cuisiner du tofu

Faisons le point.

Lorsque l’on cherche des alternatives à la viande, notre chemin croise forcément celui du tofu.

Au premier abord, cette pate de soja blanche peut paraitre insipide, caoutchouteuse et complètement boring.

C’est normal! Mais ne nous laissons pas avoir par les premières impressions, s’il vous plait.

Si vous êtes prêt(e)s à laisser une seconde chance au tofu, voici quelques conseils de préparation qui vont vous aider à créer une relation de confiance.

Il faut partir d’un fait de base : le tofu a le gout que vous lui donnez!

C’est tout simplement génial car vous pouvez comme ça réinventer à l’infini cet aliment, qui, une fois apprivoisé, sera votre meilleur allié dans votre alimentation végétarienne. Let’s fix it!

vu sur « The Vegan Vibe« 

1 – Le tofu snacké à la poêle

C’est la technique du combo gagnant : simple, rapide et efficace.

Vous le coupez dans la forme que vous voulez : en tranche, en dés, en lamelles (voir la photo) …

Puis vous le faites revenir avec un peu d’huile et le feu assez fort pour commencer (pendant 2/3 minutes)

Ensuite il vous faudra ajouter principalement 2 ingrédients :

  • De la sauce soja (l’équivalent d’une ou deux cuillères à café)
  • Du curry en poudre (Ca fonctionne aussi avec cumin, coriandre ou tout autre épice de votre choix, mais le curry est assez universel, et c’est ma version préférée)

La sauce soja va être absorbée et va venir brunir le tofu.

Vous pouvez continuer la cuisson encore quelques minutes avec les épices, jusqu’à ce que le tofu dore un peu sur chaque face.

Ta dah, vous avez un tofu ferme (pouvant aller jusqu’à « croustillant » en fonction de la cuisson) avec du gout !

Vous pouvez le manger tel quel ou l’ajouter dans une préparation

2 – Le tofu mariné

Dans cette version nous avons deux catégories:

Sans cuisson

Imaginons que vous voulez remplacer le saumon dans un pokebowl.

Nous pouvons tout à fait envisager de couper du tofu en dés, de le faire mariner dans une sauce citronnée avec de l’aneth et des oignons jeunes par exemple, et de le disposer au milieu de votre bowl.

Cru, il ajoutera de la texture à l’ensemble en apportant des gouts intéressants pour remplacer le poisson.

Avec cuisson

Vous pouvez tout à fait faire mariner votre tofu avant la cuisson, et là les variations sont illimités.

Ca dépend principalement quel type de saveurs vous cherchez.

Voici une proposition pour la marinade : huile de sésame, sauce soja, sirop d’érable, gingembre, sauce piquante & ail.

Laissez mariner une heure puis faites griller à la poêle (vous pouvez utiliser le reste de marinade comme sauce ensuite pour continuer la cuisson)

3 – Le tofu en sauce

Quitte à faire dans le redondant : le tofu prend le gout que vous lui donnez.

En partant de ce postulat, si vous vous lancez dans un curry thaï par exemple, il faudra simplement le couper en dés en l’ajouter à votre préparation.

Mon conseil :

Lorsque vous faites revenir vos légumes dans une poêle ou un wok, ajoutez le tofu 5 minutes avant la fin de cuisson pour qu’il gagne en fermeté et en texture, et qu’il s’imprègne des gouts des légumes.

Vous pouvez ajouter un peu d’ail également à ce moment pour renforcer les saveurs.

Vous pouvez ensuite ajouter du lait de coco et de la pate de curry, et laissez mijoter encore 5/10minutes en fonction de la cuisson de vos légumes.

Cette méthode fonctionne avec tous types de sauce.

4 – Acheter des tofus déjà préparés

Est-ce que c’est de la triche? Un peu…

En même temps, lorsqu’on ne connait pas, ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver parmi les différents types de tofu, alors qu’ils sont très (très) nombreux.

Différentes textures

Vous pouvez acheter du tofu soyeux, qui va se déliter un peu comme un yaourt, et que les vegans utilisent parfois pour faire du « tofu brouillé » en remplacement des oeufs.

Ou simplement pour le rajouter dans une sauce pour l’épaissir et ajouter des protéines.

Vous pouvez également le mettre dans des soupes miso.

La encore ça dépend de vos envies et de votre imagination!

Différents gouts

Par exemple, le tofu à l’ail des ours est vraiment incroyable! Il a un gout très prononcé, un peu fumé, et il parfume rapidement tous vos plats. J’avais déjà partagé une recette d’asian noodles avec du tofu à l’ail des ours.

Vous avez également trouver des tofus fumés à la japonaise, qui peuvent facilement remplacer des lardons dans une carbonara par exemple.

Il suffit d’en tester quelques uns pour se rendre compte que les gouts et les textures varient sur un large éventail, vous n’avez ensuite plus qu’à choisir ce qui vous convient le mieux.

5 – L’astuce secrète

J’ai découvert cette technique il n’y a pas longtemps, et elle peut s’appliquer sur tous les tofus fermes non cuisinés.

Le tofu contient beaucoup d’eau.

Pour le rendre plus ferme et lui permettre de mieux absorber les gouts, les marinades et les sauces, vous pouvez au préalable l’égoutter en appuyant dessus.

Vous allez ainsi vous débarrasser du trop plein d’eau et cela ne sera que meilleur.

Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir!

via GIPHY

Pour conclure,

J’espère que ces différentes techniques et idées de recettes vous aideront dans vos préparations.

Pour rappel, le tofu est beaucoup utilisé dans les régimes végétariens et vegans car il contient des protéines.

C’est simple et rapide à cuisiner et son gout neutre lui permet un effet « passe-partout ».

N’ayez pas peur d’essayer de le mélanger dans vos plats à la place de la viande.

Je vous proposerai des recettes plus spécifiques dans de prochains articles.

 

Vous avez des techniques différentes? 

N’hésitez pas à les partager en commentaires!

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Recette burger végétarien "Filet Ø Fish" [Recette#4] - Mélanie en Véganie mars 14, 2020 at 2:02

    […] Comme nous l’avons vu, le tofu prend le gout que vous lui donnez […]

  • Reply Devenir végétarien : découvrez 7 raisons originales qui vous y encourageront - Mélanie en Véganie mars 15, 2020 at 1:15

    […] un débat pour défendre ses croyances, en se retrouvant au dépourvu face à un légume oublié ou du tofu, en cuisinant des plats qui devront convaincre les «carnivores », ou en prévenant vos amis qui […]

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :