0
Interviews

Interview en Véganie #2 – Anaïs (@L’ananas Vegan)

avril 7, 2020
L'ananas Vegan

Pour cette deuxième interview vegan, j’ai le plaisir d’accueillir Anaïs aka « L’ananas Vegan » sur mon blog.

Anaïs est photographe et styliste culinaire. 

Elle développe son projet avec son blog L’ananas Vegan et une page Instagram que je vous invite à aller explorer

Sans plus attendre, elle nous livre ses expériences et perceptions autour du véganisme :

Comment décrire L’ananas Vegan en 3 mots ?

Bienveillante, perfectionniste et gourmande

Quel est ton régime alimentaire ?

Je suis vegan

Depuis quand ?

Depuis le 19 août 2017, avant j’étais végétarienne

Pourquoi ?

Je n’ai même pas besoin de réfléchir à cette question : pour les animaux.

Je ne voudrai pas spoiler mais les animaux sont exploités en permanence. Ce n’est pas une vie qu’ils ont, c’est un enfer. Surtout quand on apprend pourquoi ils sont exploités, ça n’a plus de sens par rapport à tout ce qu’on nous a enseigné depuis notre plus jeune âge. On nous dit que c’est pour notre santé, que les animaux se « sacrifient ».

De cet enseignement, j’en suis même déjà arrivée à prier pour l’animal que j’avais dans mon assiette. Je le remerciais pour sa vie, pour que moi je puisse vivre en bonne santé.

Mais en fait, désolée mais c’est des conneries tout ça ! Jamais aucun animal ne souhaite se sacrifier. Et certainement pas dans ces conditions.

Nous n’avons pas besoin de consommer des produits d’origines animales pour être en bonne santé.

Du coup, quand on se renseigne, et qu’on arrive à percevoir les choses autrement, on se rend compte de l’industrie qu’il ya derrière. On se rend compte de tous les mensonges qui sont racontés pour le profit.

Parce que c’est plus simple de perpétuer certaines croyances que de dire « oui, on tue des animaux. Oui, en plus grande quantité́ que nécessaire pour le besoin des gens. Oui, pour l’argent ».

Et puis de fil en aiguille, je suis également vegan pour la planète et ma santé.

L’exploitation animale détruit la planète à l’heure actuelle.

Les incendies en Amazonie et en Australie ont lieu tous les ans. Cependant on n’en parle pas assez car les entreprises qui exploitent les animaux ont peur de perdre de l’argent.

On en revient toujours au même point finalement, c’est le problème qui fait que la planète se meurt à petit feu.

Peut-être qu’en proposant des alternatives comme sur L’ananas Vegan, nous pourrons avoir des résultats. 

As-tu été influencé ? Par qui ou par quoi ?

Oui j’ai été influencée et dieu merci.

Tout a commencé lorsque j’ai fait un stage de photographie pendant mes études.

Ma tutrice m’a parlé de Fanny Maurer, et comme je ne la connaissais pas à l’époque, je lui ai posé des questions.

C’est ainsi qu’elle m’a appris ce qu’elle faisait pour les animaux.

Nous avons finalement abordé le sujet des abattoirs, des conditions horribles etc…

Le soir, en rentrant, ça me trottait trop dans la tête. Je voulais en savoir plus. Il fallait que je regarde par moi même.

Je suis tombée sur une vidéo d’abattoir où je voyais une vache souffrir.

Même plus encore, elle était littéralement torturée. Électrochoc brutal.

Le soir même, mon père avait prévu de faire une omelette aux oignons et au bacon. Ce n’était plus possible pour moi.

Est-ce que ton entourage te comprend ? Te soutien ?

Au début, je pense que ma famille pensait que c’était juste une mode passagère, que ça n’allait pas durer.

Le fameux soir de l’omelette du coup, j’ai demandé à mon père s’il pouvait faire un coin sans bacon.

Mon frère était à côté et ma mère écoutait, pas loin. Ils m’ont demandée pourquoi je n’en voulais pas.

Alors je leur ai dit «Je suis végétarienne maintenant ».

Mon père et mon frère m’ont regardé, et ont commencé à rigoler. Ils pensaient réellement que je faisais une blague !

Je leur ai expliqué́ ce que j’avais appris dans la journée, et ils ont été davantage compréhensifs.

J’ai grandi dans une famille où on nous laissait la liberté́ et les choix que l’on souhaitait. Alors ils ne m’ont rien dit de spécial.

Au début ils s’inquiétaient juste pour ma santé, toujours le premier cliché !

Même s’ils ont compris, ça ne les empêche pas de faire des blagues ou petites « réflexions » blagueuses.

Ma mère et moi nous sommes très proches. Au fond elle s’y attendait et ça ne l’étonnait pas. Elle me connaît bien et elle savait que ce serait la suite logique.

Aujourd’hui, quel est ton plat préféré ?

Mon plat préféré aujourd’hui c’est les enchiladas.  J’adore quand mon copain les prépare, c’est juste trop bon.

Et pour les dessert … Le moelleux au chocolat a toujours été mon dessert préféré. Quand j’étais petite, c’était l’immanquable de mes anniversaires. Devenir vegan ne m’a pas empêchée de poursuivre cette tradition.

Mieux encore : c’est mon père qui me les prépare, et ils sont délicieux !

Quelle est ta position face aux personnes qui ont des régimes omnivores ?

Je ne vais pas le cacher, le plus difficile lorsqu’on est vegan, c’est au niveau social.

En général, les gens perçoivent uniquement les clichés. Dès qu’ils apprennent que tu es vegan, ils s’imaginent différents scénarios.

Ils te font savoir qu’ils ne sont pas d’accord avant même de s’être dit « Je vais lui laisser sa chance de m’expliquer ».

Il est difficile de maintenir la conversation avec ce genre de personnes, car on sait que c’est perdu d’avance.

C’est délicat, car en parallèle, ils ne se gênent pas pour lancer des blagues (qui n’en sont pas de mon point de vue), « oh c’est juste une blague ».

Parfois, j’en arrive à ne pas avoir envie d’accepter certaines invitations.

Quand je sens que je vais encore passer pour « le clown de service ». Les fois où je me dis « allez ce sera peut-être différent », souvent ça ne l’est pas !

Te catégorises-tu comme militante de la cause animale ?

Oui je pense être une militante de la cause animale.

Je n’ai pas encore eu l’occasion, par manque de temps, de faire partie d’une association. Mais à travers mon blog L’ananas Vegan, j’essaie de militer à ma façon, comme je peux.

L'ananas Vegan - profil picture

Source : https://lananasvegan.com/a-propos/

Si tu pouvais convaincre le monde entier de suivre ton régime alimentaire, tu utiliserais quel argument ?

C’est une question assez difficile. J’essaierai probablement « Imaginez-vous à leur place, accepteriez-vous d’être traités ainsi ? ». Pour moi ça a de la puissance et de la valeur comme argument.

Car j’ai beaucoup d’empathie et de compassion.

Mais je sais que ce n’est pas le cas de tout le monde sur ce sujet, donc je ne suis pas convaincue que ça marcherait.

Quel est l’argument « pro viande » que tu comprends le moins ?

«Les hommes ont toujours mangé de la viande, regarde les hommes préhistoriques »

Alors déjà, désolée mais tu viens de prouver par toi même que cet argument est non recevable. Trop de choses ont évoluées depuis les hommes préhistoriques.

Ensuite, nous avons appris qu’ils dessinaient les animaux qu’ils chassaient sur les parois des grottes en guise de « remerciement ». Donc ils faisaient preuve de bien plus d’empathie qu’aujourd’hui.

Je tiens également à noter que les hommes préhistoriques mangeaient également des baies, fruits etc. C’est simplement moins mis en avant.

Au dela de cet argument bancal, on parle de survie à cette époque.

Aujourd’hui, nous avons le CHOIX entre « faire souffrir les animaux et y participer » ou « dire stop ». Simplement car ils ne méritent pas ça.

Je pense qu’il est plus facile d’utiliser cet argument plutôt que de se culpabiliser et de changer ses habitudes. S’il y a bien quelque chose que l’humain n’aime pas, c’est de changer ses habitudes.

As-tu déjà eu des problèmes de santé liés à ton alimentation (carences…) ? Si oui comment les as-tu résolus ?

J’avoue qu’au tout début du végétarisme, comme j’ai changé d’alimentation du jour au lendemain, j’ai modifié ma façon de manger sans trop me renseigner.

Au départ je me sentais fatiguée car je ne savais pas où trouver les différentes valeurs nutritionnelles dont j’ai besoin.

Puis je me suis renseignée, j’ai consommé des aliments plus varié. Tout s’est arrangé rapidement.

Je mange beaucoup plus varié depuis que je ne mange plus d’animaux (et j’ai déjà entendu d’autres vegan dire ça également).

Quel est le degré d’engagement de L’ananas vegan sur la cause environnementale ? Est-ce que tu défends d’autres causes ?

Etre vegan a un fort impact positif pour la planète. De manière corrélée, je défends aussi la cause écologique.

J’ai initié une démarche zéro déchet dans ma vie depuis un an par exemple. C’est un processus bien plus long à mettre en place, mais je vais continuer de le faire petit à petit.

C’est juste une abomination de voir l’ampleur des déchets sur la planète, surtout qu’au final on en revient à la cause animale, qui sont les premières victimes.

Je pense qu’il y a un lien entre le zéro déchet et le véganisme. Au final, c’est la continuité du mouvement vegan quand on voit que les animaux meurent à cause du plastique etc..

Sur « L’ananas Vegan« , j’ai d’ailleurs commencé une rubrique zéro déchet. J’ai rédigé un article qui parle de chiffres etc, c’est hallucinant. Bref, donc oui l’écologie est aussi une valeur que je défends aujourd’hui !

Logo L'ananas Vegan

Est-ce que tu as déjà utilisé des ressources (livres, documentaires, interviews, articles…) qui t’ont convaincue d’arrêter la viande ? 

Si vous avez dans l’idée de devenir vegan, mais que vous ne savez pas par où commencer, je vous conseille en premier lieu de regarder sur YouTube « le discours le plus important de votre vie » de Gary Yourofsky.

C’est cette vidéo qui a enclenché ma transition de végétarienne à vegan.

Gary Yourofsky explique encore d’autres choses, sous une nouvelle réalité. 

 

Le véganisme a-t-il des jours heureux à venir ?

Oui c’est certain ! De plus en plus de personnes se rendent compte aujourd’hui que l’on va beaucoup trop loin (qu’on est déjà allée trop loin).

Je pense que de plus en plus de personnes se rendent compte que la planète va mal. Qu’on ne peut plus continuer ainsi.

Donc oui, j’espère vraiment que les gens continueront de changer leur façon de s’alimenter, parce que ça me tue de voir les animaux et la planète souffrir…

Que penses-tu de l’initiative Mélanie en Véganie ?

Je trouve ça super ! Je suis ravie de voir de plus en plus de personnes partager des recettes vegan !

Ça prouve encore plus que le véganisme a des jours heureux ! Et puis si le fait d’avoir sur internet pleins de recettes vegan peut encourager les gens à s’y mettre, que ce soit « Mélanie en Véganie » ou « L’ananas Vegan », alors tant mieux !

Et il faut que je teste ta recette de poulet vegan ohlala 🤤

 

Tu as-lu l’article sur L’ananas Vegan jusqu’ici?

C’est que ce sujet t’intéresse surement!

Je développe un projet d’email pour les personnes comme toi.

J’aimerai réussir à partager de la valeur en envoyant régulièrement du contenu.

Des recettes, des tutos, des découvertes et des interviews de personnes inspirantes… 

Tout ça va prendre forme dans les prochaines semaines. Tu veux faire partie des premiers à rejoindre le projet?

Je pense que tout ça n’est que le début d’une superbe aventure culinaire, éthique, environnementale, créative… humaine après tout.

Rien ne nous réuni plus que nos repas partagés et nos choix éthiques. Alors? Tu embarques avec moi?

Rejoindre les emails privés de Mélanie en Véganie

* indicates required


Ps : vous ne recevrez pas d’email de confirmation car je suis encore entrain de tout mettre en place.
Mais pas d’inquiétude, vous serez bien enregistré, et vous serez parmi les premiers à recevoir mes communications lorsqu’elles seront prêtes!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :